Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce que dit la sounna

De celui qui , frappé par un malheur ,s'assied , faisant ainsi connaître son chagrin . ( D'après Sahih el Boukhari ) .

28 Août 2017 , Rédigé par ibn adam Publié dans #Des funérailles .

'Aïcha - DIEU l'agrée - a dit : " Quand le Prophète (pbsl) apprit qu'Ibn Haritha , Ja'far et Ibn Rawwaha avaient été tués , il s'assit pour marquer son chagrin . Comme je regardais par le " sa'ir " , c'est-à-dire la fente de la porte , un homme vint trouver le Prophète (pbsl) et lui dit : Oh ! les femmes de la maison de Ja'far ! et il raconta leurs lamentations . Le Prophète (pbsl) lui donna l'ordre d'aller les faire taire . L'homme partit  puis revint pour la deuxième fois dire qu'elles ne lui avaient pas obéi . - Fais-les taire , répliqua le Prophète (pbsl) . Pour la troisième fois l'homme revint en disant : Par DIEU ! ô Envoyé de DIEU , elles sont plus fortes que nous . " " 'Aïcha ajoute que le Prophète (pbsl) répartit alors : Fourre-leur de la terre dans la bouche et moi , ajouta-t-elle , je dis à l'homme : DIEU te mette le nez dans la terre ! Tu n'as pas fait ce que l'Envoyé de DIEU (pbsl) t'avait ordonné de faire et tu ne l'as pas débarassé de son souci . " 

 

- Anas ( ibn Malik ) a dit : " L'Envoyé de DIEU (pbsl) resta un mois dans la retraite à l'époque où furent tués les lecteurs du Coran , et jamais je ne l'ai vu éprouver une plus vive affliction . " 

Partager cet article

Repost 0