Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce que dit la sounna

Du fait de se rendre à un moussalla * sans chaire ; de la prière avant et après le prône . ( D'après Sahih el Boukhari ) .

9 Juin 2017 , Rédigé par ibn adam Publié dans #Des deux fêtes : ( Aïd el-Kébir et Aïd el-Fitr ) .

Abou Sa'id al-Khoudri a dit : " L'Envoyé de DIEU (pbsl) se rendait au Moussalla le jour de la fête de la rupture du jeûne ( Aïd el-Fitr ) et de celle des sacrifices ( Aïd el-Kébir ) . Il commençait tout d'abord par faire la prière ; puis , après la prière , il se retournait vers les fidèles et leur faisait face . Aux fidèles assis en rang il adressait un sermon , des recommandations et des instructions . S'il voulait qu'on entreprît une expédition , il le décidait alors ou donnait tout autre ordre qu'il désirait . Il rentrait ensuite ( chez lui ) . Les fidèles n'avaient cessé d'agir de la même façon , lorsque , dit Abou Sa'id , j'accompagnai Marwan ( Ibn al-Hakam ) , émir de Médine à cette époque , un jour de fête des sacrifices ou de la rupture du jeûne . Arrivés au Moussalla , nous y vîmes une chaire qui avait été édifiée par Kathir Ibn Salt . Marwan voulut y monter avant de faire la prière . J'essayai de le retenir par son vêtement , mais il me tira à son tour et monta en chaire où il fit le prône avant de faire la prière . " Par DIEU ! m'écriai-je , vous venez de changez ( ce qui était ) . " Ô Abou Sa'id , me répondit-il , ce que tu sais n'est plus . - Par DIEU ! répliquai-je , ce que je sais vaut mieux que ce que tu ne sais pas . - Certes , répartit Marwan , les fidèles ne resteraient pas à nous écouter après la prière et c'est pourquoi j'ai mis le prône avant . " 

 

* Oratoire en plein air .

Partager cet article

Repost 0