Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce que dit la sounna

Au sujet de ce qu'il est répréhensible de porter des armes les jours de fête ( Aïd ) et sur le territoire sacré ( de la Mecque ) .

10 Juin 2017 , Rédigé par ibn adam Publié dans #Des deux fêtes : ( Aïd el-Kébir et Aïd el-Fitr ) .

Sa'id Ibn Joubayr a dit : " J'étais avec Ibn 'Omar - DIEU les agrée lui et son père - lorsque la pointe d'une  lance l'atteignit au milieu de la plante du pied . Comme le pied était fixé à l'étrier , je descendis de cheval et retirai la pointe de la lance . Ceci se passait à Mina . Al-Hajjaj , ayant appris la nouvelle , vint visiter le blessé et lui dit : " Si encore nous savions qui t'a blessé . " - C'est toi qui m'as blessé  répondit Ibn 'Omar . - Comment cela , répliqua al-Hajjaj ? - En laissant porter des armes  un jour où on ne doit pas en porter , répartit Ibn 'Omar ; tu as laissé introduire des armes sur le territoire sacré alors que des armes ne doivent pas pénétrer sur le territoire sacré . " 

 

- Le père de Sa'id Ibn al-'As a dit : " Al-Hajjaj entra chez Ibn 'Omar - DIEU l'agrée tandis que j'étais auprès de ce dernier . " Comment cela va-t-il ? demanda al-Hajjaj . - Bien , répondit Ibn 'Omar . - Qui t'a frappé ? ajouta al-Hajjaj . - Celui qui m'a frappé , répondit Ibn 'Omar , c'est celui qui a donné l'ordre de porter des armes dans un jour où il n'est pas permis d'en porter . " Il voulait dire al-Hajjaj . 

 

- Al-Hassan a dit : " On a interdit de porter des armes un jour de fête ( Aïd ) à moins qu'on eût à craindre un ennemi . "

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :